18 janvier 2018
Syndicat FOdpt68

La présidente du CD68 renoue avec FO et réouvre le dialogue social !

Comme annoncé dans une précédente actu (relire ICI), notre organisation syndicale avait décidé, en décembre dernier, de suspendre sa participation aux réunions des instances de représentation du personnel (CAP, CT, CHSCT) compte tenu d’un dialogue social devenu calamiteux.

Le 8 janvier dernier, une délégation restreinte FO a été reçue par Madame KLINKERT, Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, accompagnée par M. BIHL, Vice-président en charge de l’Administration Générale et des Ressources Humaines. Au cours de cette rencontre, nous avons pu avoir une discussion cordiale et franche. Pour notre part, nous sommes revenus tout d’abord sur la définition même du dialogue social en soulignant, en particulier, l’absence totale de négociations au sein de notre Collectivité. Nous avons ensuite évoqué la manière dont s’est dégradé le dialogue social au cours des derniers mois et les causes de cette impasse. Nous avons illustré nos propos par des exemples concrets et précis dont nos élus n’avaient pas forcément connaissance.

Compte tenu des discussions, Madame la Présidente a proposé à notre organisation syndicale de rétablir les pré-CAP avancement/promo supprimées par l’Administration en 2015. Nous lui avons indiquée y être favorables à la condition que les propositions que nous sommes amenées à formuler soient non seulement écoutées mais prises en considération dès lors qu’elles sont fondées. Le pré-CAP seront donc rétablies.

Nous avons demandé que les rencontres bilatérales FO/DGS et FO/DRH, suspendues depuis de nombreux mois à l’initiative de l’Administration soient rétablies. Cette proposition a été acceptée. Nous avons également souligné que nous n’avions jamais eu l’occasion d’avoir des rencontres spécifiques avec le Vice-président Pierre BIHL afin d’évoquer et/ou de déminer avec lui certaines situations ou problématiques. Mme la Présidente a validé le principe de rencontres régulières à l’avenir comme cela se passe naturellement au sein du CD67 par exemple.

Enfin, dans le cadre de la mise en place du RIFSEEP (nouveau régime indemnitaire mis en oeuvre courant 2018), nous avons demandé et obtenu l’ouverture de véritables négociations et pas de simples consultations. Mme la Présidente a affirmé à cet effet que la situation des agents transférés, notamment des collèges, serait revue à cette occasion.

Dans ces conditions et compte tenu de la bonne volonté affichée par Mme la Présidente, nous avons donc décidé de reprendre notre participation aux instances de représentation du personnel dès à présent.

Tout en se félicitant du nouveau positionnement adopté, FO restera attentif à tenue des engagements pris. Une nouvelle rencontre FO/PCD est programmée fin juin 2018 pour faire un premier bilan sur l’évolution du dialogue social.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de commenter notre article. N'oubliez pas que votre commentaire doit respecter nos Conditions Générales d'Utilisation. Les commentaires sont modérés et peuvent être supprimés sans votre accord.

*