8 novembre 2018
Syndicat FOdpt68

Les dernières annonces du gouvernement : carrières, statuts et action sociale clairement menacés !

SANS SURPRISE, les mauvaises nouvelles en provenance du gouvernement s’enchaînent à un rythme effréné depuis quelques jours en ce qui concerne la situation des fonctionnaires et plus généralement des agents publics.

Après avoir en effet annoncé la généralisation du recours aux emplois contractuels, remettant ainsi en cause le principe de neutralité du service public, le Gouvernement a décidé d’accentuer les mesures contre les garanties et protections collectives du secteur public, en affichant de manière à peine voilée, ses intentions de détruire le Statut mais également les services publics.

FO condamne sans hésitation ces orientations !

Et comme si cela n’était suffisant, nous avons appris que le Gouvernement s’attaque maintenant à l’action sociale versée par les employeurs publics et privés en voulant la taxer ! A partir d’un certain seuil (331 euros pour un agent, 662 euros pour un agent avec enfants), les aides auraient été taxées selon un amendement déposé.

Face à la polémique qui enfle, le gouvernement aurait finalement renoncé à cette taxation qui aurait pour effet de priver les plus défavorisés au droit aux vacances, à l’accès à la culture et sport.

Au département du Haut-Rhin, le compte aurait été très vite atteint rien qu’avec la participation de l’employeur pour les tickets resto. Quid ensuite de la participation aux activités ASPAD, aux chèques Cadoc, aux séjours d’enfants en centre aéré… !

Taxé-e-s la dessus aussi ? Ah NON MERCI !

Nous vous prions de trouver ci dessous les communiqués FO correspondants :


25 octobre 2018
Syndicat FOdpt68

Rémunération : le gouvernement veut encore ralentir la carrière des fonctionnaires !

Dans le cadre de la réunion du 22 octobre 2018 du groupe de travail « Comment faire évoluer la rémunération des agents publics » entre les organisations syndicales et le gouvernement, ce dernier souhaite, sans détour, privilégier la rémunération individuelle (prime) au détriment de la rémunération indiciaire (traitement) pour les agents publics.

Il propose ainsi de renforcer la rémunération au mérite, essentiellement individuel, et de ralentir, en parallèle et de manière généralisée, le passage des échelons en augmentant d’un à plusieurs mois la durée entre chacun d’eux.

Pour FORCE OUVRIERE,

ces propositions d’évolution sont INACCEPTABLES !

Bien que rejetée fermement par FO, la mise en oeuvre du PPCR (Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations) avec le soutien de plusieurs organisations syndicales a déjà conduit à la suppression de l’avancement d’échelon à la durée minimum et a entraîné l’allongement de la durée de carrière de tous les fonctionnaires. Comme si ce n’était pas suffisamment pénalisant, le gouvernement récidive en organisant un nouveau ralentissement de l’avancement d’échelon.

Une véritable provocation !

Pour plus de détails, consultez le communiqué FO ci-dessous qui dénonce ces propositions et qui rappelle nos revendications:


5 octobre 2018
wpfoadmin

9 octobre 2018 – Appel à la grève et à la manifestation à Mulhouse

Plusieurs organisations syndicales dont FORCE OUVRIERE ont lancé un appel unitaire à la grève interprofessionnelle (secteurs public ET privé) pour la journée du 9 octobre prochain.

En effet, depuis plus d’un an, le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement accumulent les mesures régressives et mettent en oeuvre une politique d’austérité pour le plus grand nombre, satisfaisant ainsi les voeux d’une minorité tournée vers une société de profit qui considère le service public comme une charge financière inutile.

!! RESISTER, REVENDIQUER, RECONQUERIR !!

Afin de combattre et dénoncer ces régressions sociales, le syndicat FO des personnels du Département du Haut-Rhin appelle les agents du Conseil départemental a cessé le travail le mardi 9 octobre 2018 et les invite à participer à la manifestation qui se tiendra à 14h30, devant la Porte Jeune à Mulhouse.

 

STOP à l’individualisation et à la baisse des droits !

NON à la retraite par points !

OUI à la hausse générale des salaires et au progrès social !

Vous trouverez ci dessous divers tracts et communiqués qui expliquent les raisons et l’impérieuse nécessité de se mobiliser massivement.

 

Faire grève, ca implique quoi pour moi ?? : Un rappel précis ICI


19 juin 2018
Syndicat FOdpt68

La Gazette des Communes – « Carrières bloquées, la face cachée de la Territoriale » : Le CD68 à l’honneur….

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous un article de la Gazette des Communes paru dans l’édition du mi-mai et intitulé « Carrières bloquées, la face cachée de la Territoriale ».

Cet article explique de quelles manières certaines Collectivités, dont la nôtre, abordent la question des recrutements et des promotions, à savoir :

D’abord la responsabilité,

ensuite (et peut-être) la promotion.

Le Conseil départemental du Haut-Rhin n’y échappe pas avec ses multiples agents en décalage grade/fonction. Entre promesses et déceptions…

A LIRE :

Suivez FODPT68 sur Facebook


23 mai 2018
Syndicat FOdpt68

Autorisation d’absence PMA : La présidente du CD68 dit OUI à FOdpt68 et aux agents !

Depuis près de deux ans, notre organisation syndicale n’a cessé de se mobiliser pour que les agent-e-s du Département du Haut-Rhin inscrit-e-s dans un parcours de procréation médicalement assistée (PMA) puissent bénéficier d’autorisations d’absence spécifiques à l’identique des salariés du secteur privé (lire les précédentes actus PMA ICI).

Comme vous pourrez le constater, nous n’avions pas ménagé nos démarches allant jusqu’à solliciter la ministre de la Fonction Publique du moment. Dans un courrier en date du 19 janvier dernier, nous avions décidé de solliciter la « nouvelle » présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte KLINKERT, sur cette problématique.

Une revendication FOdpt68 satisfaite !

Tranchant avec le positionnement précédant de la Collectivité, Mme la Présidente vient de nous informer qu’elle avait décidé d’accéder à notre demande et qu’elle allait ainsi permettre aux agent-e-s inscrit-e-s dans un parcours PMA de bénéficier des autorisations d’absence correspondantes. Vous trouverez ci-dessous un extrait du courrier du 17 mai dernier qu’elle nous a adressé en ce sens.

Nous ne pouvons que remercier la présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin pour cette avancée significative.

D’autres revendications FORCE OUVRIERE demeurent (gratification exceptionnelle pour tous par exemple). Nous aurons à coeur de les porter au plus haut niveau et espérons vivement qu’elles pourront être satisfaites.