14 octobre 2019
Syndicat FOdpt68

Protection de l’Enfance : des mesurettes annoncées. Les conditions de travail, on verra plus tard …peut-être !

Temps de lecture estimé : 1 min + Video 2’00

Dans une précédente actu (lire ICI), nous vous avions informés qu’une seconde manifestation en faveur de la Protection de l’Enfance était organisée le 1er octobre 2019.

Rassemblant plus de 120 agents parmi lesquels notamment des assistantes familiales, des travailleurs médico-sociaux, des cadres de l’ASE et des chefs de service adjoint des espaces solidarité, cette manifestation a permis à plusieurs participants de témoigner de leurs expériences ainsi que des conséquences de leurs conditions de travail particulièrement dégradées, sur leur vie personnelle, familiale, leur état de santé et sur les enfants confiés (ASFAM).

Un grand merci à tous les participant-e-s !

A la demande de Force Ouvrière, une délégation de manifestant-e-s a été reçue par plusieurs élus de la Collectivité qui ont annoncé une augmentation du budget consacré à la protection de l’Enfance de 2,6 millions supplémentaires (actuellement de 90 millions d’euros) avec :

  • la création de 30 places supplémentaires en établissement (Maintien de Binder, 11 places supplémentaires en MECS, 12 en SEAD, 5 en accueil de jour, 7 en pouponnière)
  • la mise en place de 2 services d’accueil d’urgence pour 1.4 millions d’euros, à la Cité de l’Enfance à Colmar et à St Joseph à Mulhouse.
  • la proposition d’une enveloppe budgétaire de 400 000€ pour augmenter les indemnités des ASFA (pas les salaires)

Annoncées aux manifestants à l’issue de l’entretien, ces propositions, jugées bien trop timides, ont suscité beaucoup de déception. Très peu de mesures ont été prises en ce qui concerne les conditions de travail des agents. En conséquence, ceux-ci se sont prononcés pour une poursuite du mouvement….

Enfin, nous vous prions de trouver ci-dessous des liens vers les articles parus dans les DNA et l’Alsace ainsi que le replay du 19/20 de France 3 Alsace qui a consacré un reportage complet sur cette manifestation.


20 septembre 2019
Syndicat FOdpt68

Protection de l’Enfance 68 : Face à la crise, les agents appelés à se rassembler le 1er octobre 2019 !

A l’occasion du mouvement de grève du 9 juillet dernier (article de l’Alsace ICI), les agents du service de l‘Aide Sociale à l’Enfance (ASE) se sont rassemblés, à l’initiative du syndicat FOdpt68, devant le Conseil départemental du Haut-Rhin pour lancer un appel de détresse à la Présidente, Brigitte KLINKERT, sur leurs conditions de travail devenues insoutenables et sur le manque cruel de moyens.

 

Bien qu’une délégation ait été reçue, la souffrance exprimée n’a pas été prise en compte. Les agents n’en peuvent plus de ne pas pouvoir exercer correctement leurs missions et ne veulent plus être les outils de cette violence institutionnelle qui les touche de plein fouet.

 

PROTECTION de L’ENFANCE en LAMBEAUX

  AGENTS et ENFANTS EN DANGER

 

En conséquence, le syndicat FOdpt68 appelle une nouvelle fois tous les agents du CD68 en charge de la Protection de l’Enfance, et plus généralement, l’ensemble des personnels, à cesser le travail le mardi 1er octobre 2019. Par ailleurs, tous les agents sont invités le jour même à participer à un rassemblement sur le parvis de l’Hôtel du Département.

RDV le 1er octobre 2019 de 9h à 12h

Parvis du NHD, 100 avenue d’Alsace COLMAR

Force Ouvrière revendique :

  • La reconnaissance d’une situation de crise sans précédent
  • Le déploiement de moyens en vue d’assurer réellement la mission de Protection de l’Enfance
  • Une augmentation significative des places en terme de lieux d’accueil et de mesures d’accompagnement à domicile
  • Le doublement des financements de la Protection de l’Enfance en urgence
  • La création immédiate et significative de postes dans tous les services concernés
  • Une meilleure anticipation et gestion des absences (burn out, retraites, congés maternité…) et le renforcement des équipes de remplacement
  • La mise en place de relais pour les agents à bout de souffle
  • Davantage d’encadrement technique et de propositions de formation
  • La possibilité pour tous les agents de récupérer toutes leurs heures supplémentaires de manière souple (sur les plages fixes), ou de se les faire payer
  • Une revalorisation salariale significative et générale au travers du RIFSEEP actuellement trop faible

Nous vous invitons à trouver ci-dessous le préavis de grève déposé ainsi que le tract distribué à l’ensemble des agents en charge de situations de Protection de l’Enfance au sein du département du Haut-Rhin. N’hésitez à partager avec vos collègues.


12 novembre 2018
Syndicat FOdpt68

1/2 journée de congé exceptionnel du 31/12 : les grands perdants ! (ASFA, collèges, temps partiel)

        

Dans une précédente actu (lire ICI), nous vous avions informé-e-s être intervenus auprès de Madame la Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin afin d’étendre le bénéfice de la 1/2 journée de congé exceptionnel du 31/12 aux agents des collèges et aux ASFA (sous forme de récupération à une date ultérieure). Nous avions complété cette intervention auprès de Monsieur le Directeur Général des Services de manière à ce que les agents en temps partiel le lundi 31/12 puisse récupérer cette demi-journée à un autre moment.

            

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous la réponse de la Présidente Brigitte KLINKERT… refusant hélas un traitement équitable pour TOUS.

Ce que nous craignons semble malheureusement se confirmer : Cette demi-journée de congé exceptionnel ne vient pas en reconnaissance de l’engagement de TOUS les agents de la Collectivité. Elle semble avoir hélas pour seule vocation de limiter les frais de chauffage de la Collectivité en fermant ses services sur une période de plusieurs jours consécutifs.

Finalement écartés du dispositif, les agents des collèges, ASFA et agents en TP le 31/12 sont fondés à se poser sérieusement la question…

Une nouvelle fois, agents des collèges et ASFA ne sont pas traités de la même manière que les autres agents de la Collectivité. D’ailleurs, ils ne sont pas invités aux grands messes organisées prochainement sur la Collectivité Européenne d’Alsace.


19 octobre 2016
Syndicat FOdpt68

Spécial ASFAM – Enfin des précisions sur le contenu du Projet Pour l’Enfant (PPE)

A l’attention plus particulière des Assistantes Familiales (ASFAM)

Nous vous informons qu’un décret du 28 septembre dernier est enfin venu préciser le contenu et les modalités d’élaboration du projet pour l’enfant (PPE), prévu par l’article L223-1-1 du code de l’action sociale et des familles. Vous pouvez prendre connaissance de ces précisions en cliquant ICI.

Par ailleurs, nous vous prions de trouver ci-dessous le tract que nous venons d’adresser à l’ensemble des assistantes familiales du Conseil départemental du Haut-Rhin faisant le point sur les revendications portées par les représentantes du syndicat FORCE OUVRIERE auprès de l’Administration.

Vous en souhaitant bonne lecture.