22 décembre 2016
Syndicat FOdpt68

Viabilité hivernale : la colère des usagers et élus éclate… et ce n’est pas fini !

Pour faire suite à notre dernière news en date du 19 décembre (ICI), nous vous prions de trouver de nouveaux articles de presse parus aujourd’hui, le 22 décembre 2016, dans les différentes éditions de l’Alsace et dont les titres, à eux seuls, sont dès plus évocateurs.

En page Région, L’Alsace a ainsi donné la parole ce jour à ses lecteurs. En voici quelques extraits :

« Mesure hasardeuse », « Responsabilité engagée du Conseil départemental en cas d’accident », « Un mauvais choix », « Payer plus pour moins de service »… :

L'alsace-colmar-region-P30-20161222

Dans l’édition du Sundgau, le maire de Koestlach ne cache pas sa colère et dénonce l’accident dont a été victime sa propre fille sur une route départementale non traitée en plein milieu d’après-midi :

L'Alsace - Edition Altkirch - Page Sundgau 22/12/2016

Pour FORCE OUVRIERE, cet accident, comme bien d’autres, n’aurait JAMAIS eu lieu si le plan de viabilité hivernale de l’an dernier avait été maintenu !!

Suite à l’intervention de cet élu, le Département a décidé de re-traiter certaines routes mais a décidé de laisser les panneaux « routes non traitées » en place pour … inciter davantage les usagers à la prudence : Ou comment décrédibiliser les indications données par la signalisation routière.

Monsieur STRAUMANN, il est encore temps d’arrêter « ce massacre » avant qu’il ne soit trop tard !!

Cette mauvaise réforme, FORCE OUVRIERE ne cesse de la dénoncer: les agents des routes, les élus et les haut-rhinois n’en veulent pas.

ALORS, Monsieur STRAUMANN, si vous ne voulez pas nous écouter, écoutez au moins les élus et les haut-rhinois.