29 août 2016
Syndicat FOdpt68

Souffrance au travail CMS Guebwiller – CHSCT exceptionnel jeudi 1er septembre 2016

Dans un précédent post, nous avions évoqués la situation préoccupante des agents du CMS de Guebwiller confrontés à une profonde souffrance au travail. Celle-ci a fait l’objet de plusieurs signalements de danger grave et imminent établis par des membres FO du CHSCT. Aucune enquête en présence de ces membres n’a été réalisée malgré la réglementation en vigueur.

Toutefois, la Collectivité semble enfin avoir pris la mesure de la souffrance existante depuis des mois au sein de ce service au cours d’une réunion qui s’est tenue le 12 juillet 2016, à l’occasion de laquelle les directeurs de la DASP et de la DRH ont pu constater par eux mêmes l’ampleur du mal-être des agents du CMS de Guebwiller. Ainsi, l’ensemble des membres du CHSCT a été récemment informé qu’un audit externe serait prochainement réalisé par un cabinet spécialisé dans les risques psycho-sociaux avec mise en place d’un comité de suivi.

Nous regrettons néanmoins que l’audit déjà réalisé par un prestataire extérieur au début de cette année n’ait pas été suivi d’effet alors qu’il pointait, selon nos informations, certains dysfonctionnements. Avant d’évoquer la situation et d’éviter les mêmes errements, les représentants FO du personnel siégeant an CHSCT ont sollicité la tenue d’une séance exceptionnelle qui se tiendra le 1er septembre prochain. Contrairement aux pratiques habituelles, aucune information en ce sens n’a été publiée sur l’intranet de la Collectivité.

A l’occasion de ce CHSCT, les représentants du personnel ont demandé à pouvoir prendre connaissance du rapport du premier audit et du cahier des charges du second. Ils tiennent à s’assurer qu’aucune piste ne sera écartée en ce qui concerne les raisons de cette profonde souffrance, et notamment celles qui pourraient provenir de certaines pratiques managériales qui nous ont été rapportées.