5 septembre 2017
Syndicat FOdpt68

Communiqué FO – Rentrée sociale sous le signe de la résistance syndicale – Appel à la grève couvrant le 12/09/17

A la suite de la publication des ordonnances controversées réformant le code du travail ainsi que les récentes annonces du gouvernement concernant les fonctionnaires, nous vous prions de bien vouloir trouver ci dessous la circulaire de notre fédération FO des Services Publics et de Santé intitulée  » la rentrée sociale sous le signe de la résistance syndicale contre toutes les attaques subies »

Pour la fonction publique :

  • Gel annoncé de la valeur du point d’indice pour 2018 et le principe d’une différenciation
    entre les versants de la fonction publique
  • Augmentation de 1,7 % de la CSG au 1er janvier 2018, qui remet en cause les fondements
    du salaire différé, sans que les compensations soient clairement affichées
  • Le rétablissement du jour de carence
  • Les coupes budgétaires sur les collectivités et les établissements
  • Les suppressions d’emplois programmées dans nos collectivités et établissements
  • Les attaques portées contre le statut des fonctionnaires
  • La suppression de milliers de contrats aidés (ex. CAE)

Dans ces conditions, le syndicat FORCE OUVRIERE du département du Haut-Rhin s’associe pleinement au préavis de grève déposé par la fédération FO des services publics et de santé couvrant notamment la journée du 12 septembre 2017 et demande le retrait des ordonnances réformant le code du travail ainsi que l’arrêt des attaques contre la Fonction Publique.

A LIRE ci-dessous :

« la rentrée sociale sous le signe de la résistance syndicale contreCirculaire FO Services Publics et Santé  » la rentrée sociale sous le signe de la résistance syndicale contre toutes les attaques subies » – A LIRE ICI

Déclaration de le Commission Exécutive Confédérale du 04/09/17

– Préavis de grève


7 juin 2017
Syndicat FOdpt68

Dépêche AFP du 07/06/17 : Jean Claude Mailly réagit à la réforme du code du travail avec un « HALTE AU FEU »

A la suite de la publication ce jour d’un article dans Libération sur les pistes envisagées par le gouvernement sur les évolutions du code du travail, nous vous prions de bien vouloir trouver ci dessous les éléments de réponse de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de notre confédération.

Celui-ci indique très clairement que, si ces pistes venaient à être confirmées, la concertation va rapidement tourner court. Certaines sont d’ailleurs parfaitement inacceptables.