29 janvier 2017
Syndicat FOdpt68

Routes verglacées : le président de la commission des routes a-t-il aussi dérapé ?

Selon certaines informations qui nous sont parvenues, M. Alain GRAPPE, vice-président du Conseil départemental du Haut-Rhin et président de la 3ème commission en charge de la voirie, des infrastructures et des transports, aurait été l’une des victimes du verglas lors de l’épisode glissant, survenu dans la soirée du mardi 24 janvier au sud de Colmar sur la RD83.

En effet, une pluie verglaçante s’est abattue sur une partie du Département provoquant de très nombreux accidents en série et nécessitant la fermeture de la route :

RD83-20170124

Circulant à bord d’un véhicule de service du Conseil départemental, M. Alain GRAPPE aurait perdu le contrôle de son véhicule pourtant équipé de pneus neige. Nous espérons qu’il n’ait pas été blessé, comme d’autres ont pu l’être sur des routes non salées, avant que le Président STRAUMANN n’ordonne le rétablissement du salage de toutes les routes départementales en fin d’année dernière.

Hélas et comme nous l’avons déjà dit, les pneus neige ne servent à rien sur une route verglacée. La preuve !

En tout état de cause, il conviendra de déduire du montant des économies soit-disant réalisées avec le nouveau plan hivernal en vigueur, le coût des réparations du véhicule de service de M. Alain GRAPPE et des glissières de sécurité endommagées par ces accidents.

Avec seulement 40 engins de traitement au lieu de 60 l’an dernier, nous réitérons une nouvelle fois nos craintes en ce qui concerne les capacités du Département du Haut-Rhin a pouvoir faire face aux intempéries hivernales… Les agents, eux, tiennent à rappeler qu’ils n’y sont pour rien !

La fin de l’hiver approche… OUF