9 novembre 2016
Syndicat FOdpt68

Viabilité hivernale : Le réchauffement climatique selon le Président STRAUMANN…

A l’initiative du Président Eric STRAUMANN, le département du Haut-Rhin a décidé de réduire drastiquement la voilure en matière de traitement hivernal des routes départementales. Avec la prétexte d’un réchauffement climatique, le démarrage de la période de viabilité hivernale (mobilisation des équipes et engins) a été retardée au 1er décembre et l’organisation existante jusqu’alors, a été jugée surdimensionnée. Près d’1/3 des circuits de déneigement ont été supprimés et 700 km de routes ne seront plus traitées mais resteront ouvertes à la circulation aux risques et périls de celles et ceux qui les emprunteront.

Malgré le réchauffement climatique donc, Météofrance a néanmoins lancé un message d’alerte Neige/Verglas le 8 novembre pour les départements de l’est de la France et notamment pour le département du Haut-Rhin pourtant nouvellement protégé par un microclimat ….tropical.

Cela étant dit, les premiers accidents/camions en travers viennent de se produire sur les chaussées glissantes. La réalité du terrain rattraperait-elle (déjà) le Président STRAUMANN et ses conseillers techniques ?

Résumé de l'état des routes départementales du 8-11-2016 (www.inforoute68.fr)

Résumé de l’état des routes départementales du 8-11-2016 (www.inforoute68.fr)

Une fois n’est pas coutume, le département du Bas-Rhin a décidé de ne pas suivre l’initiative du Président STRAUMANN, préférant d’abord observer le résultat de cette expérimentation haut-rhinoise. C’est tout du moins ce que le Président du CD67 a confié au journal 20minutes.fr dans l’article publié le 7 novembre (ICI).

De son côté, le département du Territoire de Belfort n’a quant à lui pas l’intention de ne plus traiter ses routes départementales et s’interroge sur les modalités de traitement des axes qui sont limitrophes entre les deux départements. C’est ce qu’a déclaré le Président du CD90 au journal l’Est Républicain dans son article de ce jour (ICI).

Comme nous ne cessons de le dire depuis des semaines, il est inacceptable tant pour les agents des routes que pour le syndicat FORCE OUVRIERE des Personnels du Département du Haut-Rhin, que les économies envisagées se fassent au détriment du service public et des usagers quels qu’ils soient.

Aussi, nous attendons que tous celles et ceux qui s’opposent à cette régression sans précédent viennent manifester leur mécontentement

devant le Conseil départemental du Haut-Rhin à Colmar

le mercredi 23 novembre 2016 de 9h à 12h.

Les agents des routes sont au service des usagers et entendent le rester !!