30 octobre 2020
Syndicat FOdpt68

Covid19 – Mise en oeuvre du nouveau protocole sanitaire au CD68 : Les règles à respecter !

Temps de lecture estimé : 2 min

 

Comme nous le redoutions, la situation sanitaire est devenue en quelques jours difficilement contrôlable au sein de notre pays, ce qui a conduit le gouvernement à imposer un re-confinement « adapté » dont personne ne peut dire, pour l’heure, s’il sera efficace et donc suffisant… : l’enjeu fondamental est avant tout de préserver l’Hôpital, au bord de l’implosion, du fait notamment des nombreuses réformes successives qui l’ont mis à mal.

Compte tenu de l’urgence, un Comité de pilotage (COPIL) de re-confinement s’est tenu ce matin au  Conseil départemental du Haut-Rhin en vue de décliner, pour les agents et les services de la Collectivité, les modalités de mise en oeuvre du nouveau protocole national sanitaire. Les représentants FORCE OUVRIERE, y ont tenu toute leur place et ont remonté, auprès de l’Administration, les premiers questionnements et inquiétudes qui nous étaient déjà parvenues de la part des collègues dès hier.

Les grands principes à retenir sont les suivants :

1 – Le Service public doit continuer à être assuré notamment à l’égard des usagers les plus fragiles.

2 – Le TÉLÉTRAVAIL total ou partiel redevient la REGLE pour toutes les activités télé-travaillables.

3 – Le TEMPS DE PRESENCE SUR SITE doit être réduit au MAXIMUM pour l’exécution des tâches qui ne peuvent être réalisées en télétravail.

4 – Les agents dont les missions ne sont pas télé-travaillables doivent travailler en présentiel.

Toutefois, ceux-ci peuvent être placés en autorisation spéciale d’absence pour l’un des cas suivants, lorsque le télétravail n’est pas possible :

  • les personnes identifiées comme cas contact
  • le parent devant assurer la garde de son enfant de moins de 16 ans en raison de la fermeture de leur crèche, école ou collège, ou encore lorsque son enfant est identifié comme cas contact
  • les personnes considérées comme vulnérables. A cet effet, nous vous informons que notre sollicitation visant à revenir à la prise en compte des 11 pathologies initiales (lire ICI) a été logiquement acceptée par l’Administration.

Par ailleurs, la règle d’un agent maximum par bureau est maintenue MAIS cela ne doit pas conduire à ce que TOUS les bureaux soient nécessairement et systématiquement occupés. Dans le cas où un encadrant imposerait la présence d’un agent par bureau alors que les missions sont télétravaillables, cela contreviendrait aux obligations imposées par le Gouvernement.

Les réunions doivent se tenir en visio ou audio-conférence sauf impossibilité dument justifiée. Une réunion en présentiel doit relever de l’exception.

Ces nouvelles règles vont être rapidement déclinées dans chacune des directions. Nous serons extrêmement vigilants quant à leur respect inconditionnel !

Nous avons également alerté l’Administration sur la nécessité de renforcer les équipes techniques dans les collèges afin de ne pas surcharger davantage les agents exposés à un lourd protocole Education Nationale à mettre en oeuvre. Le taux d’absentéisme pourrait hélas rapidement exploser.

De même, il va être indispensable de préserver la capacité opérationnelle des centres routiers de la Direction des Routes en vue d’assurer la viabilité hivernale des routes dans la mesure où la Collectivité ne dispose d’aucune réserve d’intervention. La sécurité des usagers et des approvisionnements de toute sorte en dépend. Des aménagements d’horaire doivent notamment se remettre en place si nécessaire pour limiter la présence simultanée d’agents en nombre dans les centres.

Pour le secteur Médico-Social, le service rendu à l’usager restera globalement maintenu.

Nous avons aussi demandé et obtenu que l’ensemble des communications et informations émises par l’Administration sur la crise sanitaire à destination des agents soit centralisé et partagé sur une section dédiée de l’Intranet.

Enfin, nous vous invitons à faire remonter toutes les difficultés auxquelles vous allez ou pourriez être confrontés au cours des jours et semaines à venir. Si vous êtes concernés, contactez nous de préférence par mail adressé à contact@fodpt68.fr ou à défaut par téléphone au 07 82 70 14 53. Le prochain COPIL aura d’ailleurs lieu le 12 novembre prochain.

 

Suivez FODPT68 sur Facebook


7 mai 2020
Syndicat FOdpt68

Covid19 – Les revendications de FOdpt68 satisfaites et un Plan de Retour d’Activité validé par le CHSCT

Temps de lecture estimé : 2 min hors docs

Dans notre précédente actu (relire ICI), nous vous avons fait part des orientations envisagées pour le déconfinement très progressif qui interviendra à compter du 11 mai prochain au sein du Conseil départemental du Haut-Rhin. A cet effet, un CHSCT extraordinaire consacré à l’examen du Plan de Reprise d’Activité (PRA) s’est réuni ce jeudi matin 7 mai pour examiner les grands principes du déconfinement.

Le principe à retenir demeure le suivant :

La RÈGLE : TÉLÉTRAVAIL total ou partiel maintenu pour toutes les missions télétravaillables

L’EXCEPTION : présentiel, sous conditions strictes, sur le lieu de travail pour les seules missions non télétravaillables

La Directrice Générale des Services nous a indiqué qu’elle sera intraitable avec les responsables hiérarchiques qui n’auraient pas compris cette consigne. FOdpt68 salue cet engagement fort qui traduit une réelle bienveillance à l’égard des agents.

Par ailleurs, nous avons été invités à faire remonter toutes les situations d’agents confrontés à des difficultés particulières au cours des semaines à venir et dont nous aurions connaissance. Si vous êtes concernés, contactez nous de préférence par mail adressé à contact@fodpt68.fr ou à défaut par téléphone au 07 82 70 14 53.

Vous trouverez ci-dessous le PRA adopté à l’unanimité par le CHSCT ainsi qu’un guide relatif aux mesures sanitaires

LES REVENDICATIONS de FOdpt68 SATISFAITES !

En ce qui concerne la situation administrative des agents, la plupart de nos propositions ont été approuvées par la Présidente et les élus.

Ainsi, les agents qui seront placés en autorisation d’absence parce qu’ils ne peuvent ni télétravailler ni travailler sur site ou parce qu’ils doivent garder leurs enfants ou ne souhaitent pas les confier à un établissement scolaire, continueront à percevoir les tickets restaurants, leur prime de fin d’année et n’auront pas de retenues sur leur RTT. Ils devront tout de même poser 2 jours de RTT en mai conformément au règlement intérieur. Ces dispositions seront en vigueur jusqu’au 2 juin et feront l’objet d’un réexamen au delà.

Pour les agents qui seront placés en congé maladie ordinaire pour maladie ou quarantaine sans possibilité de télétravail, nous avons demandé, conformément aux incitations du gouvernement faites aux collectivités territoriales, qu’une délibération soit prise pour que les arrêts de travail n’aient pas d’impacts sur leur régime indemnitaire ni sur leur prime de fin d’année au titre de la période de l’état d’urgence sanitaire. Même si aucun engagement définitif n’a été pris, il nous a été indiqué que la prochaine assemblée délibérante aura lieu en juin prochain. Une telle mesure serait justifiée par le fait que les agents ayant été malades après le 11 mai soient traités de la même façon que ceux ayant été malades avant cette date.

Quant à la prime exceptionnelle, nous vous prions de trouver la demande complémentaire que nous avons adressée la semaine passée à la Présidente KLINKERT. Nous avons eu confirmation qu’il y en aura bien une, notamment pour les agents qui ont eu un surcroît d’activité (ASFAM entre autres) et que nous serions préalablement consultés sur le projet.

Nous remercions vivement la Présidente KLINKERT, les élus et la Direction Générales des Services pour avoir pris en compte nos propositions/revendications, exclusivement portées par FOdpt68. Nous avons vu convaincre et démontrer le bien fondé nos arguments en faveur des agents.

#PRENDSOINSDETOI

L’action et la contribution de FOdpt68 ont été déterminantes !

Suivez FODPT68 sur Facebook


15 mars 2020
Syndicat FOdpt68

CORONAVIRUS – FOdpt68 sollicite la Présidente Klinkert en urgence

Intéresse tous les agents du CD68

A la suite du passage en phase 3 de l’épidémie de coronavirus le samedi 14 mars et compte tenu des multiples inquiétudes qui nous parviennent de la part des agent-e-s  du Département du Haut-Rhin, nous venons de nous adresser à Madame la Présidente en urgence.

Dans la mesure où il convient dorénavant de limiter tout contact non indispensable entre les personnes, nous avons proposé à Madame la Présidente de

  • fermer tous les services départementaux sans délai et mettre en oeuvre un plan de continuité du service en mode ultra-dégradé

 

  • placer immédiatement en « télétravail temporaire » tous les agent-e-s départementaux, y compris les agent-e-s des collèges, dont les missions ne sont pas indispensables ou vitales

 

Le syndicat FO ainsi que l’équipe des permanents FO se met dès à présent à la disposition de l’Administration pour apporter son soutien aux personnels et soutiendra toute initiative permettant de préserver la santé et la sécurité des agents et de leurs proches

Si vous avez des questions ou souhaitez des précisions complémentaires ? Contactez FOdpt68 :

contact@fodpt68.fr / 07 82 70 14 53

Suivez FODPT68 sur Facebook