8 octobre 2021
Syndicat FOCeA

Article l’Alsace/DNA sur le malaise à la CeA : carton jaune adressé au Président Bierry !

Temps de lecture estimé : 2 min

Bon nombre d’agents ont pu prendre connaissance de l’article publié le samedi 2 octobre dans la presse régionale relatif au malaise existant au sein de la Collectivité européenne d’Alsace. Une page entière rien que pour ça ! et le tableau dépeint est loin d’être reluisant comme vous pourrez le constater par vous-même !

Cet article n’est hélas que le reflet de la triste réalité et du chaos existant au sein de la Collectivité depuis de nombreux mois.

Désorganisation, Démotivation

 Mépris à l’égard de cadres et d’agents !

 

Le syndicat FOCeA ne peut accepter les propos tenus par le Président BIERRY qui confesse ouvertement, et en plus avec maladresse, une forme de rudesse à l’égard du management de haut niveau, au seul motif que les directeurs seraient bien payés ! Une absurdité !!

Sauf qu’en tapant sur les cadres ou en autorisant qu’on leur tape dessus, on tape aussi sur les agents situés en dessous qui en feront nécessairement les frais.

Notre organisation syndicale a été sollicitée pour commenter les pratiques managériales du Cabinet du Président. Si FOCeA n’a pas été saisi de témoignages directs d’agents comme l’indique l’article de la presse régionale, cela ne signifie pas que nous n’en avons pas eu de manière indirecte. En tout état de cause, de plus en plus d’agents et de cadres de tout niveau n’hésitent pas à nous contacter pour nous faire part de leurs inquiétudes et/ou de leur mal-être face aux dysfonctionnements quotidiens auxquels ils sont confrontés.

Il est vraiment temps de revoir la copie avant que la CeA ne devienne un champ de ruine ! Le Président BIERRY et ses gardes du corps vont devoir changer leur fusil d’épaule. A défaut, ils seront contraints de se mettre à « ramer » eux-mêmes faute de « rameurs » !

 

Maltraiter les cadres, c’est maltraiter tous les agents !

Contactez-nous : contact@focea.eu / 07 82 70 14 53

FOCeAl

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de commenter notre article. N'oubliez pas que votre commentaire doit respecter nos Conditions Générales d'Utilisation. Les commentaires sont modérés et peuvent être supprimés sans votre accord.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.