31 mai 2022
Syndicat FOCeA

Un premier élargissement du SEGUR pour les évincés de la CeA !

Temps de lecture estimé : 1 min

A l’occasion d’une précédente actu (relire ICI), nous vous informions avoir sollicité une audience auprès du Président BIERRY afin d’évoquer la question des nombreux agents évincés de la prime SEGUR (183 euros nets soit l’équivalent de 49 points d’indice majoré) au sein de la Collectivité européenne d’Alsace, du fait d’un récent décret d’application trop restrictif.

FOCeA

Cette rencontre plutôt constructive s’est déroulée en intersyndicale le mardi 24 mai dernier. Notre organisation syndicale FOCeA a ainsi pu faire valoir son positionnement visant à élargir le champ des bénéficiaires tels que les agents des MDPH, des MAIA, les encadrants de secteur sanitaire et social, les secrétaires médico-sociales, les travailleurs sociaux consacrant moins de 50% de leur temps de travail à de l’accompagnement social, les ASFAM, les professionnels de santé hors PMI, ASE et CLAT, et d’autres encore.

En réponse à FOCeA, le Président BIERRY nous a informé qu’il proposera à l’assemblée délibérante du 20 juin prochain de verser cette prime SEGUR à l’ensemble des assistants socio-éducatifs, EJE, moniteurs-éducateurs, psychologues, ergothérapeutes, puéricultrices, infirmières, sages-femmes et cadres de santé travaillant au sein de la CeA, quelque soit leur service, qu’ils exercent des missions d’accompagnement (sans forcément atteindre 50% du temps de travail) ou des missions d’évaluation.

 

FOCeA

 

Ainsi, les collègues relevant de ces grades bénéficieront à effet rétroactif au 1er avril 2022 de la prime SEGUR de 49 points d’indice majoré soit 183 euros nets, y compris ceux de la MDPH et des MAIA. FOCeA se félicite de cette prise de position et a remercié le Président pour ce premier signe d’ouverture.

 

 

Le président BIERRY nous a fait savoir qu’il avait par ailleurs plaidé en faveur des collègues secrétaires médico-sociales lors de la conférence des métiers du médico-social auprès du 1er ministre, en vain. Nous lui avons rappelé que la Collectivité disposait toutefois d’autres leviers, notamment par le biais du régime indemnitaire, pour revaloriser les secrétaires médico-sociales mais aussi les encadrants du secteur sanitaire et social. Des négociations s’ouvriront au cours de l’automne sur ce point et FOCeA portera et défendra ses revendications.

A cet effet, le syndicat FOCeA rappelle qu’il revendique encore :

  • La mise en paie de cette revalorisation au cours du mois de juillet prochain (aucune garantie donnée)
  • La transformation de cette prime en véritable Complément de Traitement Indiciaire qui sera ainsi pris en compte pour la retraite
  • L’attribution de cette revalorisation à TOUS les acteurs de l’accompagnement social et médico-social
  • L’augmentation du régime indemnitaire de tous les travailleurs médico-sociaux
  • La revalorisation des assistantes familiales (Salaires et indemnités)

 

FO analyse, FO revendique, FO argumente, FO obtient !

FOCeA

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de commenter notre article. N'oubliez pas que votre commentaire doit respecter nos Conditions Générales d'Utilisation. Les commentaires sont modérés et peuvent être supprimés sans votre accord.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.