6 décembre 2018
Syndicat FOdpt68

#FLASH Spécial Elections pro : FOdpt68 plébiscité !! #MERCI

A une écrasante majorité, vous avez décidé de renouveler très largement votre confiance à notre organisation syndicale, accordée dès 2014.

un très grand MERCI

à chacune et à chacun d’entre vous !

Nous ferons en sorte de rester dignes de cette confiance et continuerons à défendre avec conviction et détermination vos intérêts pour les mois et années à venir.

Vous trouverez ci dessous les résultats :

Comité technique : 67,85 % des voix soit 7 sièges /8 pour FO (1 siège FAFPT ; 0 siège CFDT, CGT, UNSA)

CAP A : 59,38% des voix soit 4 sièges /6 pour FO (1 siège CFDT, 1 siège FAFPT)

CAP B : 66,84% des voix soit 4 sièges /5 pour FO (1 siège UNSA ; 0 siège FAFPT)

CAP C : 79,30% des voix soit 6 sièges /7 pour FO (1 siège FAFPT ; 0 siège UNSA)

CCP A , B et C : 100% des voix soit 11 sièges pour FO

Nous diffuserons prochainement la liste des candidat-e-s élu-e-s dans chacune de ces commissions. Merci également à eux.

Pour conclure, nous ne pouvons pas ignorer ce qui se passe actuellement au sein de notre Pays. Avec les graves troubles qu’il traverse et dont personne ne connaît l’issue, nous sommes convaincus que le temps du dialogue doit laisser place à ce que tout le monde attend :

le temps de la NEGOCIATION

notamment salariale !


8 septembre 2017
Syndicat FOdpt68

Viabilité hivernale : Le Département du Haut-Rhin se prépare à faire machine arrière … !!

C’est OFFICIEL, semble-t-il !! Le département du Haut-Rhin, au travers de Rémy WITH, son 1er Vice-président, vient d’annoncer l’abandon de la politique de déneigement des routes départementales mise en place l’an dernier, laquelle avait d’ailleurs suscité l’incompréhension de nombreux usagers et élus ainsi que la colère des agents des routes.

Le combat de FORCE OUVRIERE n’a pas été vain !!

Vous trouverez ci-dessous les articles de presse parus récemment dans les DNA et l’Alsace ainsi que le replay du reportage diffusé ce jour sur les ondes de France Bleu Alsace (intervention du Secrétaire général du Syndicat Force Ouvrière).

Le coût d’achat et d’installation des 1300 panneaux qui ont fleuri le long des routes non traitées au cours de l’hiver dernier suscite encore la polémique. A ces 150 000 euros dépensés l’an passé, il convient de rajouter près de 80 000 euros de panneaux qui ont été achetés il y a quelques années par la Direction des Routes (routes non déneigées), panneaux jamais livrés mais pourtant payés. En effet, celle-ci avait visiblement anticipé une réforme que les élus n’avaient à l’époque pas souhaité mettre en oeuvre. Bien que passés sous silence, ces faits avaient néanmoins suscités l’indignation des agents des routes qui en avaient été informés.

La collectivité serait d’ailleurs fondée à mener, sur cette affaire, une enquête administrative

En tout état de cause, le syndicat FORCE OUVRIERE et ses représentants souhaitent ardemment que leur point de vue, qui n’est que le reflet de l’expression des agents, soit enfin entendu par la Collectivité.

Il est temps de faire place à un vrai dialogue social sincère, devenu totalement inexistant depuis quelques mois.