24 février 2016
Syndicat FOdpt68

Tenue du CHSCT Exceptionnel du 23/02/2016 à l’initiative de FO – Viabilité hivernale

Nous vous informons que le CHSCT exceptionnel consacré à la conduite à 1 des engins de service hivernal en montagne (lien vers l’article) s’est effectivement tenu le 23 février 2016 dans un climat très tendu, les élus, l’administration et les experts désignés par la Collectivité n’étant pas très à l’aise sur cet épineux dossier.

Les membres du CHSCT étaient invités à se prononcer sur l’abandon de l’expérimentation mise en place dans plusieurs centres routiers de montagne, qui selon les représentants du personnel FO, présentait de graves risques pour la sécurité des agents, des usagers mais également des instigateurs de cette expérimentation (sur le plan des responsabilités à assumer).

Au regard du dossier et des éclaircissements apportés par les experts (Directeur des Routes) mais surtout par le médecin de prévention présent, le président du CHSCT a été amené à recueillir les avis du collège des représentants du personnel et du collège des représentants de la Collectivité sur cette proposition. Ces deux avis étant opposés, il appartient désormais au seul Président du Conseil Départemental du Haut-Rhin de prendre la décision qu’il est tenu de motiver.

En complément, nous avons remis au cabinet du Président à l’issue de la séance une pétition signée par près d’une centaine d’agents des centres routiers du Haut-Rhin qui demandent le maintien des accompagnateurs sur les circuits de déneigement en montagne. Vous en trouverez un exemplaire en pièce jointe que nous vous invitons à lire avec attention.

Nous espérons que la raison l’entendra. Nous avons d’ores et déjà averti que nous nous réservions la possibilité d’informer les médias et la population haut-rhinoise sur les dérives constatées qui mettent en péril la sécurité de nos agents et celle des usagers pour des motifs purement économiques. En tout état de cause, si un accident avec victimes devait survenir, notre organisation se fera un DEVOIR de faire rechercher les responsabilités des donneurs d’ordre.

Comme vous pouvez le constater jour après jour, le syndicat Force Ouvrière se tient à votre entière disposition pour porter devant les instances prévues à cet effet les problématiques que vous rencontrez. N’hésitez pas à nous solliciter.

Téléchargez la pétition pour le maintien de l’accompagnateur

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de commenter notre article. N'oubliez pas que votre commentaire doit respecter nos Conditions Générales d'Utilisation. Les commentaires sont modérés et peuvent être supprimés sans votre accord.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.