7 décembre 2016
Syndicat FOdpt68

Routes départementales non traitées : les accidents s’enchainent … les maires protestent !

Depuis la fin de la semaine passée et compte tenu des conditions climatiques (le fameux réchauffement climatique….), de nombreux accidents pour cause de verglas nous ont été signalés sur des routes départementales dont le traitement n’est plus assuré depuis cet hiver par le Département du Haut-Rhin (700 km de routes concernées).

Appelés afin de se rendre sur ces accidents, les agents des centres routiers, à qui l’ont interdit de saler ces routes, sont confrontés à la colère des usagers et et à celle des maires qu’ils rencontrent parfois sur place. Impuissance, démotivation et écoeurement sont les sentiments qui animent en ce moment de nombreux agents. Ils tiennent à rappeler qu’ils ne s’associent pas à cette politique d’économies au détriment de la sécurité et déclinent toute responsabilité en cas de survenance d’accidents graves sur le réseau abandonné par le Département du Haut-Rhin.

Par ailleurs, le Président STRAUMANN a vivement réagi au préavis de grève déposé par notre organisation syndicale à la suite du rassemblement du 23 novembre dernier. Vous trouverez le courrier qu’il a transmis à tous les agents de le Direction des Routes, par lequel il constate le peu de mobilisation des élus dans le département.

FORCE OUVRIERE ne partage de loin pas ce constat compte tenu des nombreux courriers de mécontentement de maires adressés au Département du Haut-Rhin depuis quelques semaines, sans compter la motion de protestation votée par l’Amicale des Maires et adjoints du Haut-Sundgau et publiée dans les DNA dans son édition du vendredi 2 décembre dernier.

Afin d’illustrer ce que peut impliquer le non traitement des routes en présence de verglas, nous vous invitons à regarder cette video tournée à Montréal avant-hier. Qui a dit que les pneus hiver était la solution miracle …?

Enfin, le verglas a aujourd’hui fait sa première victime sur la route dans le secteur de Marckolsheim où une personne a perdu la vie à l’occasion d’un accident.

 

 

 

 

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de commenter notre article. N'oubliez pas que votre commentaire doit respecter nos Conditions Générales d'Utilisation. Les commentaires sont modérés et peuvent être supprimés sans votre accord.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.