3 juillet 2018
wpfoadmin

FLASH – Quart de finale France-Uruguay : La présidente accorde aux agents un aménagement d’horaires

Par une actu postée hier (voir ICI), nous vous avons informé avoir sollicité la Présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin afin d’octroyer aux agent-e-s un aménagement exceptionnel des horaires de travail pour le vendredi 6 juillet 2018 après-midi dans la perspective du quart de finale de la Coupe du monde de football opposant la France à l’Uruguay diffusé à 16h00.

S’agissant d’un événement sportif exceptionnel et compte tenu de l’engouement croissant et fédérateur qu’il suscite tant au sein de la population qu’auprès de nombreux agent-e-s de notre Collectivité, la présidente  du Conseil départemental du Haut-Rhin a décidé d’accorder cet aménagement d’horaires en autorisant les agent-e-s à partir dès 15h30 à la condition de rattraper par anticipation les heures non faites avant ce vendredi (les heures sup déjà réalisées devraient également pouvoir être utilisées à cet effet). Vous trouverez ci-dessous le mail qu’elle a adressé en diffusion générale à tous les agents du Département du Haut-Rhin.

Même si la Présidente ne fait pas référence à la demande du syndicat FOdpt68, nous tenons néanmoins à la remercier pour ce geste à destination des agents départementaux.

Nous vous informons par ailleurs que cette actualité a été relayée par France Bleu Alsace sur son site internet dès hier soir et que le secrétaire général du Syndicat Force Ouvrière, Christophe ODERMATT, a fait l’objet d’une interview qui sera en principe diffusée sur les ondes de France Bleu Alsace dans les flashs infos de ce matin.

 

RESISTER, REVENDIQUER, RECONQUERIR :

FOdpt68 c’est tout celà !

Suivez FODPT68 sur Facebook

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Merci de commenter notre article. N'oubliez pas que votre commentaire doit respecter nos Conditions Générales d'Utilisation. Les commentaires sont modérés et peuvent être supprimés sans votre accord.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.