18 novembre 2020
Syndicat FOdpt68

Protocole d’accord CeA – Ce qu’il faut en retenir : Le décryptage de FOdpt68 !

Temps de lecture estimé : 3 min

Comme annoncé hier (lire ICI), les syndicats FOdpt68 et FOdpt67 ont décidé, sur proposition de leur conseils syndicaux respectifs, d’apposer leur signature sur le protocole d’accord CeA. Bien qu’imparfait, nous avons considéré que ce protocole contenait des avancées notables pour les personnels haut-rhinois et bas-rhinois, ainsi que des engagements pour l’avenir. Il s’agit d’une première étape qui en appelle d’autres dès le début 2021.

Vous trouverez dans le document ci-dessous un décryptage (ICI) que nous avons voulu le plus compréhensible pour toutes et tous. Il comporte 3 parties distinctes et est assez rapide à lire :

  • I – Les avancées

  • II – Les engagements

  • III – Les incertitudes

D’ores et déjà et pour répondre à des inquiétudes légitimes de la part de collègues, nous vous informons que la prime de fin d’année demeure. Nous sommes également parvenus à obtenir une honorable compensation pour les congés d’ancienneté dans le cadre des négociations spécifiques haut-rhinoises. Cette compensation, loin d’être acquise, a été le fruit d’un compromis initié par FO. A notre demande, elle s’étendra également aux agents des collèges. Vous en trouverez le principe dans le document joint. Nous aurions bien évidemment préféré conserver les congés d’ancienneté tels qu’ils existaient mais la réglementation ne le permettait pas.

En tout état de cause, FORCE OUVRIERE continuera à peser sur les prochaines négociations pour que la situation des agents bas-rhinois et haut-rhinois s’améliore davantage et que les incertitudes qui persistent soient rapidement dissipées.

FO a fait le JOB … et va continuer !

Au regard des discussions et réunions de négociation qui se sont tenues avec les administrations au cours des dernières semaines, il ne fait aucun doute que le poids d’une organisation syndicale majoritaire telle que la nôtre a nécessairement eu une influence sur le résultat obtenu !

Bien évidemment, si vous avez des questions, nous vous invitons à nous contacter de préférence par mail adressé à contact@fodpt68.fr ou à défaut par téléphone au 07 82 70 14 53.

Comment remercier l’équipe FO ?

Simplement en devenant ADHERENT !

Suivez FODPT68 sur Facebook


17 novembre 2020
Syndicat FOdpt68

HISTORIQUE – CeA : FOdpt68 signe le protocole d’accord !!

Temps de lecture estimé : 1 min

J-45 avant la création de la Collectivité européenne d’Alsace (CeA), FOdpt68, le syndicat majoritaire du Conseil Départemental du Haut-Rhin signe le protocole d’accord, issu d’âpres négociations dans le cadre de la mise en place de la CeA, sur les thèmes :

  • du temps de travail,
  • du télétravail,
  • du compte épargne temps (CET),
  • du régime indemnitaire,
  • des assistants familiaux (ASFA),
  • de la protection sociale complémentaire (PSC),
  • et de l’action sociale.

Les syndicats FO (Bas-Rhin et Haut-Rhin) ont pris une part MAJEURE dans cette première phase de négociation.  Une seconde phase de négociation démarrera dès le début du premier semestre 2021, avec de nouvelles avancées à prévoir

Décryptage complet à venir très prochainement…

Suivez FODPT68 sur Facebook


30 octobre 2020
Syndicat FOdpt68

Covid19 – Mise en oeuvre du nouveau protocole sanitaire au CD68 : Les règles à respecter !

Temps de lecture estimé : 2 min

 

Comme nous le redoutions, la situation sanitaire est devenue en quelques jours difficilement contrôlable au sein de notre pays, ce qui a conduit le gouvernement à imposer un re-confinement « adapté » dont personne ne peut dire, pour l’heure, s’il sera efficace et donc suffisant… : l’enjeu fondamental est avant tout de préserver l’Hôpital, au bord de l’implosion, du fait notamment des nombreuses réformes successives qui l’ont mis à mal.

Compte tenu de l’urgence, un Comité de pilotage (COPIL) de re-confinement s’est tenu ce matin au  Conseil départemental du Haut-Rhin en vue de décliner, pour les agents et les services de la Collectivité, les modalités de mise en oeuvre du nouveau protocole national sanitaire. Les représentants FORCE OUVRIERE, y ont tenu toute leur place et ont remonté, auprès de l’Administration, les premiers questionnements et inquiétudes qui nous étaient déjà parvenues de la part des collègues dès hier.

Les grands principes à retenir sont les suivants :

1 – Le Service public doit continuer à être assuré notamment à l’égard des usagers les plus fragiles.

2 – Le TÉLÉTRAVAIL total ou partiel redevient la REGLE pour toutes les activités télé-travaillables.

3 – Le TEMPS DE PRESENCE SUR SITE doit être réduit au MAXIMUM pour l’exécution des tâches qui ne peuvent être réalisées en télétravail.

4 – Les agents dont les missions ne sont pas télé-travaillables doivent travailler en présentiel.

Toutefois, ceux-ci peuvent être placés en autorisation spéciale d’absence pour l’un des cas suivants, lorsque le télétravail n’est pas possible :

  • les personnes identifiées comme cas contact
  • le parent devant assurer la garde de son enfant de moins de 16 ans en raison de la fermeture de leur crèche, école ou collège, ou encore lorsque son enfant est identifié comme cas contact
  • les personnes considérées comme vulnérables. A cet effet, nous vous informons que notre sollicitation visant à revenir à la prise en compte des 11 pathologies initiales (lire ICI) a été logiquement acceptée par l’Administration.

Par ailleurs, la règle d’un agent maximum par bureau est maintenue MAIS cela ne doit pas conduire à ce que TOUS les bureaux soient nécessairement et systématiquement occupés. Dans le cas où un encadrant imposerait la présence d’un agent par bureau alors que les missions sont télétravaillables, cela contreviendrait aux obligations imposées par le Gouvernement.

Les réunions doivent se tenir en visio ou audio-conférence sauf impossibilité dument justifiée. Une réunion en présentiel doit relever de l’exception.

Ces nouvelles règles vont être rapidement déclinées dans chacune des directions. Nous serons extrêmement vigilants quant à leur respect inconditionnel !

Nous avons également alerté l’Administration sur la nécessité de renforcer les équipes techniques dans les collèges afin de ne pas surcharger davantage les agents exposés à un lourd protocole Education Nationale à mettre en oeuvre. Le taux d’absentéisme pourrait hélas rapidement exploser.

De même, il va être indispensable de préserver la capacité opérationnelle des centres routiers de la Direction des Routes en vue d’assurer la viabilité hivernale des routes dans la mesure où la Collectivité ne dispose d’aucune réserve d’intervention. La sécurité des usagers et des approvisionnements de toute sorte en dépend. Des aménagements d’horaire doivent notamment se remettre en place si nécessaire pour limiter la présence simultanée d’agents en nombre dans les centres.

Pour le secteur Médico-Social, le service rendu à l’usager restera globalement maintenu.

Nous avons aussi demandé et obtenu que l’ensemble des communications et informations émises par l’Administration sur la crise sanitaire à destination des agents soit centralisé et partagé sur une section dédiée de l’Intranet.

Enfin, nous vous invitons à faire remonter toutes les difficultés auxquelles vous allez ou pourriez être confrontés au cours des jours et semaines à venir. Si vous êtes concernés, contactez nous de préférence par mail adressé à contact@fodpt68.fr ou à défaut par téléphone au 07 82 70 14 53. Le prochain COPIL aura d’ailleurs lieu le 12 novembre prochain.

 

Suivez FODPT68 sur Facebook