24 octobre 2017
Syndicat FOdpt68

Viabilité hivernale 2017-2018 – L’absence de concertation domine…

Comme nous vous l’indiquions début septembre (voir ICI), le département du Haut-Rhin vient d’annoncer à ses agents et à la presse son intention de traiter à nouveau toutes les routes départementales pour l’hiver à venir. Vous trouverez ci-dessous l’article paru ce jour dans l’Alsace.

A l’occasion des deux grands-messes organisées les 23 et 24 octobre pour l’ensemble des agents de la Direction des Routes dans le cadre de son projet de réorganisation, les élus Pierre BIHL et Alain GRAPPE, le Directeur Général des Services et le Directeur des Routes ont annoncé les « aménagements consentis » pour la nouvelle saison hivernale.

Bien que toutes les routes soient à nouveau traitées, cela se fera sans moyens supplémentaires et sans retour au rythme d’astreinte précédent (lundi au lundi) sauf pour les agents affectés en 2X2 voies. Pire encore, les agents pourront être amenés à conduire leur engin de déneigement près de 15h voire 17h par jour avec des risques de mise en danger de la vie d’autrui (et la leur) sans précédent.

Nous déplorons que ces nouvelles mesures aient été prises sans aucune concertation avec les organisations syndicales ou avec les représentants du personnel.

Nous avons donc décidé de demander une audience à Madame KLINKERT, présidente du Conseil départemental afin de lui exposer objectivement la situation et les revendications des agents.

 

A NOTER : De nombreux agents du terrain et du siège ont été choqués par l’attitude du Directeur Général des Services lorsqu’il a perdu son sang froid face à des agents qui posaient simplement quelques questions certes dérangeantes lors de la réunion qui s’est tenue à Colmar hier …

 


7 décembre 2016
Syndicat FOdpt68

Routes départementales non traitées : les accidents s’enchainent … les maires protestent !

Depuis la fin de la semaine passée et compte tenu des conditions climatiques (le fameux réchauffement climatique….), de nombreux accidents pour cause de verglas nous ont été signalés sur des routes départementales dont le traitement n’est plus assuré depuis cet hiver par le Département du Haut-Rhin (700 km de routes concernées).

Appelés afin de se rendre sur ces accidents, les agents des centres routiers, à qui l’ont interdit de saler ces routes, sont confrontés à la colère des usagers et et à celle des maires qu’ils rencontrent parfois sur place. Impuissance, démotivation et écoeurement sont les sentiments qui animent en ce moment de nombreux agents. Ils tiennent à rappeler qu’ils ne s’associent pas à cette politique d’économies au détriment de la sécurité et déclinent toute responsabilité en cas de survenance d’accidents graves sur le réseau abandonné par le Département du Haut-Rhin.

Par ailleurs, le Président STRAUMANN a vivement réagi au préavis de grève déposé par notre organisation syndicale à la suite du rassemblement du 23 novembre dernier. Vous trouverez le courrier qu’il a transmis à tous les agents de le Direction des Routes, par lequel il constate le peu de mobilisation des élus dans le département.

FORCE OUVRIERE ne partage de loin pas ce constat compte tenu des nombreux courriers de mécontentement de maires adressés au Département du Haut-Rhin depuis quelques semaines, sans compter la motion de protestation votée par l’Amicale des Maires et adjoints du Haut-Sundgau et publiée dans les DNA dans son édition du vendredi 2 décembre dernier.

Afin d’illustrer ce que peut impliquer le non traitement des routes en présence de verglas, nous vous invitons à regarder cette video tournée à Montréal avant-hier. Qui a dit que les pneus hiver était la solution miracle …?

Enfin, le verglas a aujourd’hui fait sa première victime sur la route dans le secteur de Marckolsheim où une personne a perdu la vie à l’occasion d’un accident.