31 janvier 2020
Syndicat FOdpt68

CeA – FO obtient l’ouverture des négociations et les élus envisagent déjà la suppression de jours de congés !

Temps de lecture estimé : 2 min

Dans une précédente actu (lire ICI), nous vous avions informés des courriers adressés par Force Ouvrière à la Ministre de la Cohésion des Territoires en charge du dossier de la CeA, et aux Présidents des Conseils Départementaux 67/68 demandant le respect des dispositions de la loi portant création de la Collectivité européenne d’Alsace.

Moins d’une semaine plus tard et suite à notre détermination, Force Ouvrière a obtenu satisfaction avec l’ouverture dès le 11 février 2020 des NEGOCIATIONS dans le cadre d’une nouvelle instance (lire ICI). C’est là et pas ailleurs que se décidera l’avenir des futurs agents de la CeA.

En parallèle s’est tenue ce 30 janvier une simple réunion d’information au cours de laquelle ont été abordés quelques thèmes (processus de mobilité des directeurs dans le cadre de la CeA, temps de travail).

A cette occasion, nous avons appris que

Les élus envisagent déjà de supprimer jusqu’à 7 jours de congés pour les agents du CD68 !

NON à une CeA DESTRUCTRICE DE NOS ACQUIS !
OUI à une CeA CREATRICE DE NOUVEAUX DROITS favorables aux agents !

Défendez vos droits, rejoignez-nous !

Suivez FODPT68 sur Facebook


31 janvier 2017
Syndicat FOdpt68

FLASH – Le projet de nouveau règlement du temps de travail de la médiathèque (CES) retoqué en Comité Technique

Ce jour, le comité technique s’est réuni sous la présidence du Pierre BIHL en vue d’examiner plusieurs questions dont le projet de nouveau règlement du temps de travail applicable aux personnels de la médiathèque et du service du développement culturel, sportif et éducatif (CES).

Parmi les points de discussion, FORCE OUVRIERE revendiquait, entre autres, de meilleures compensations horaires pour les heures supplémentaires effectuées par les personnels (à l’identique des pratiques existantes dans d’autres directions) et la comptabilisation en tant que travaux supplémentaires de toute modification des plannings établis conduisant à dépasser les horaires initialement prévus. Nous étions et demeurons opposés à toute forme d’ultra-flexibilité demandée aux personnels sans compensations convenables.

 

Les contraintes nouvelles, FO peut dire OUI, mais l’absence de compensations convenables, FO dit NON

 

Face aux refus répétés et non argumentés de l’administration par l’intermédiaire du Président Bihl, l’ensemble des représentants du personnel FORCE OUVRIERE, rejoints par les autres représentants du personnels ont rejeté, d’une voie commune, le nouveau projet, lequel est défavorable aux agents.

Face à ce refus unanime du collège des représentants du personnel, l’administration va devoir représenter un projet de règlement au Comité Technique avant de pouvoir le faire délibérer par l’Assemblée départementale.

FORCE OUVRIERE continuera à revendiquer :

  • Un taux de compensation des heures supplémentaires de jour, de nuit et de dimanche au même taux que leur rémunération (25% de jour, majorations 100% des hueres de nuit et de 66% des heures de dimanche)

 

  • La comptabilisation en Heures Sup de tout dépassement des temps de travail initialement programmés