17 janvier 2018
Syndicat FOdpt68

Refus de maladie professionnelle : Initialement sourd, le CD68 revoit sa position après le dépôt d’un recours au TA par un agent

Souffrant d’une maladie contractée en service, un agent des collèges du Département du Haut-Rhin soutenu par notre organisation syndicale, s’était vu refuser le bénéfice de l’imputabilité au service de son affection. Arrêté pendant près de 18 mois depuis 2015, il était rapidement tombé en demi-traitement avant d’être placé en disponibilité d’office sans traitement à l’épuisement de ses droits à congé maladie. Cet agent ne disposait pas de mutuelle maintien de salaire.

Après avoir adressé un recours gracieux, resté hélas sans réponse, cet agent, par ailleurs adhérent, a déposé un recours devant le tribunal administratif de Strasbourg par l’intermédiaire de notre avocat contre cette décision. Quelques semaines plus tard et contre toute attente, cet agent a été contacté par le Département du Haut-Rhin pour qu’il retire son recours dans la mesure où la Collectivité avait décidé de revoir sa position en reconnaissant l’imputabilité au service de la maladie contractée en service.

Cet agent nous ayant donné mandat pour le représenter, nous avons invité l’administration à tout d’abord régulariser sa situation, y compris financièrement, avant de retirer le contentieux engagé. Finalement, l’agent a été placé pour toute la durée de son arrêt en congé de maladie contractée en service avec plein traitement. Il a reçu un peu plus de 8000 euros au titre de la régularisation de sa situation au cours du dernier trimestre 2017.

Moralité : Quand vous êtes dans votre droit,

soyez bien accompagné(e) et ne LACHEZ rien !

FORCE OUVRIERE est là pour vous conseiller utilement et vous guider au quotidien dans vos démarches !

 


29 décembre 2017
Syndicat FOdpt68

FLASH Refus d’imputabilité – Le CD68 condamné une nouvelle fois par la Justice Administrative

Nous venons d’apprendre qu’une nouvelle fois, le Département du Haut-Rhin vient d’être condamné par la Cour Administrative d’Appel de Nancy dans le cadre d’une affaire l’opposant à l’un de ses agents affecté au sein de la PMI (Protection Maternelle Infantile).

Soutenu par le syndicat FORCE OUVRIERE, cet agent avait contesté la décision du Président du Conseil départemental du Haut-Rhin lui refusant la reconnaissance d’un accident de service (rechute). N’ayant pas obtenu gain de cause devant le Tribunal administratif de Strasbourg, l’agent avait fait appel avec l’aide de notre cabinet d’avocat spécialisé en droit public.

La Cour d’Appel a ainsi estimé que la Collectivité n’avait pas respecté la procédure réglementaire et que l’agent concerné avait été privé d’une garantie statutaire.

Elle a donc prononcé :

  • l’annulation de la décision du Président du Conseil départemental du Haut-Rhin refusant de reconnaître l’imputabilité au service des arrêts de travail consécutifs à une rechute d’accident de service
  • l’obligation de réexaminer la situation de l’agent sous un délai de 6 mois
  • la condamnation du département du Haut-Rhin à verser 1500 euros de frais de justice

Dans le domaine de l’imputabilité, il s’agit de la 3ème condamnation du département du Haut-Rhin en l’espace d’un an (voir actu du 19 juin 2017 et actu du 16 février 2017).

Il serait peut-être temps de revoir la politique de l’Administration relative à l’imputabilité au service et plus généralement au dialogue social…


16 février 2017
Syndicat FOdpt68

Refus de reconnaissance de maladie pro/accident de service : 4 agents du CD68 saisissent le Tribunal Administratif

Nous vous informons que le tribunal administratif de Strasbourg vient d’être saisi, une fois encore, par 4 agents différents (Centre médico-sociaux et collèges) à qui le Département a refusé de reconnaître l’imputabilité au service de maladie professionnelle ou d’accident de service survenus dans l’exercice de leurs fonctions.

Soutenus par le syndicat FORCE OUVRIERE qui a mis à disposition son cabinet d’avocats spécialisé en droit public, ces agents demandent au Juge Administratif d’annuler les décisions du Président du Conseil départemental du Haut-Rhin leur refusant le bénéfice de l’imputabilité au service, pourtant évidente, de leurs pathologies respectives.

Pour mémoire, le Département du Haut-Rhin a déjà été condamné dans une affaire similaire tout récemment : Voir ICI

Vous êtes victimes d’une agression, d’un accident de service ou d’une maladie en lien avec vos fonctions ?

CONTACTEZ impérativement FODPT68, seul à même de vous renseigner objectivement sur TOUS vos droits et de vous épaulez dans vos démarches. Les enjeux sont dès plus importants.

Plus d’informations :  contact@fodpt68.fr